Razer peut-il révolutionner le smartphone des gamers ?

Telecom 1 week ago Frandroid 0

Après plusieurs mois, Razer est prêt à se lancer sur le marché de la téléphonie mobile et donne une date pour la présentation de son premier smartphone. La marque semble vouloir conserver son ADN de firme dédiée aux gamers exigeants, mais comment ?

Le 1er novembre. C’est la date à laquelle Razer dévoilera son premier smartphone si l’on en croit le teaser posté sur Twitter ce mercredi 11 octobre. L’image est volontairement sombre, mais on peut distinguer un homme tenant dans ses mains ce qui semble être un petit écran, pouvant être une console de jeux portable ou un smartphone. Mais ne nous voilons pas la face, Sony en est conscient, le marché de la console portable est en berne, la faute justement aux smartphones. La marque aux trois serpents a donc tout intérêt à présenter un smartphone.

Un smartphone pour les véritables joueurs

Par ailleurs, ce n’est désormais plus une surprise après le rachat de Nextbit, Razer veut créer un smartphone pour gamers. Et pour que cela fonctionne correctement sans vider la batterie à la vitesse d’un hérisson bleu lancé en plein looping, Razer pourrait compter sur les techniques de cloud, dont Nexbit a justement fait sa spécialité ! Pour mémoire, le Robin était un smartphone unique en son genre qui propose de stocker ses applications directement dans le cloud.

On peut imaginer que Razer pourrait alors proposer un service de cloud gaming à l’instar de ce que propose Nvidia avec GeForce Now sur Shield. Ce principe permet de jouer à des titres tels que No Man’s Sky, Tomb Raider, The Witcher 3 et bien d’autres encore sur un appareil doté d’un processeur ARM dont la puissance est plutôt pensée pour lancer des jeux comme Candy Crush ou Asphalt. On notera cependant que le temps de latence en 4G étant généralement élevé, une bonne connexion Wi-Fi risque d’être obligatoire pour en profiter pleinement. Ce qui n’est pas un problème sur un boitier TV pourrait bien le devenir sur un smartphone, objet mobile par excellence.

Une nouvelle façon d’envisager le jeu vidéo

Les services dans le cloud sont de plus en plus évolués et permettent désormais de profiter de la puissance d’un ordinateur sur n’importe quel appareil doté d’une connexion internet et d’un écran. Et Razer est loin d’être le premier à imaginer une telle solution puisque même Google l’a envisagé pour faciliter les essais de jeu sur le Play Store. Cette idée n’a toutefois jamais traversé l’Atlantique et on ne sait pas si Google souhaite pousser l’expérience plus loin.

Cela pose cependant clairement des contraintes techniques, liées au temps de latence comme dit précédemment, mais aussi à l’obligation de connexion. Si c’est là la direction que souhaite prendre Razer, oubliez les gros jeux dans le métro ou dans l’avion et rabattez-vous plutôt sur une Nintendo Switch, une 3DS ou une PS Vita, ou sur les titres habituels du Google Play Store, qui resteront accessibles.

Est-ce réellement ce que l’on veut ?

Une question plus philosophique consiste également à se demander si les joueurs souhaitent réellement retrouver leurs jeux évolués sur leur smartphone. Bien que cette habitude a été posée plus par obligation que par choix, les jeux s’étant adaptés à la plateforme, les joueurs sur mobile s’orientent bien plus facilement vers des titres courts, peu gourmands en ressources et au gameplay parfaitement imaginé pour le tactile. Pour réinventer un nouveau jeu mobile, Razer va donc devoir non seulement présenter un hardware intéressant, plus sexy que les propositions d’Acer, mais aussi un catalogue logiciel qui puisse satisfaire les joueurs tout en correspondant à leurs attentes.

Quoi qu’il en soit, il faudra attendre le 1er novembre pour savoir ce que Razer nous concocte réellement.

Razer

Tags

linux Apple